«

»

déc
05

Douceurs de chez nous II

La course de l’Escalade étant passée et la Fête de l’Escalade se rapprochant, je ne pouvais pas passer à côté de la Marmite genevoise.

Marmite de la confiserie A. Pougnier à Genève, CHF 25

Pour faire un peu d’histoire c’est dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602 que s’est déroulée la victoire des genevois sur les troupes du duc de Savoie Charles-Emmanuel Ier. Le nom « escalade » évoque la tentative d’escalade par les Savoyards des murailles de la ville au moyen d’échelles. L’un des symboles les plus connus de cette Fête est la mère Royaume qui, selon la légende, verse par sa fenêtre, durant la bataille nocturne, une marmite  de soupe chaude sur les soldats savoyards passant dans sa rue.  C’est de là que vient la fameuse marmite en chocolat remplie de petits bonbons emballés aux couleurs genevoises, de petits pétards et de légumes en massepain.

La marmite est traditionnellement brisée après la récitation de la phrase rituelle « Qu’ainsi périssent les ennemis de la République » par les mains jointes du benjamin et du doyen de l’assistance.

Ooh! quelle violence!

Bonne dégustation et n’oubliez pas de respecter les traditions :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Switch to our mobile site

Featuring Recent Posts WordPress Widget development by YD